Lait et purée d’amande zéro déchet (test et avis)

J’adore le principe du vrac. Toutefois, c’est difficile de doser correctement. J’ai voulu prendre 200 grammes d’amandes, je me suis retrouvée avec 650 grammes dans mon sachet. Tu te dis que soit je n’ai pas le compas dans l’œil, soit je ne suis pas douée.  Je ne me défendrais pas là-dessus. Bien que je doive quand même dire le distributeur n’était pas top! toujours la faute des autres, n’est-ce pas? 🙂

Bref, j’avais donc 650 gr d’amandes à écouler. Comment faire?, quoi faire? Tadaam! Du lait et de la purée d’amande et de la pâte à tartiner. Oui, tout le cela! 

Recette du lait d’amande zéro déchet 

J’ai donc testé le lait d’amande. Recette très facile à réaliser.

Ingrédients:

  • 100 gr d’amandes
  • 1 litre d’eau
  • 1cs de sucre/ sirop agave/sirop d’érable

Il suffit de faire tremper les amandes toute une nuit. Le lendemain, on les passe au mixeur avec l’eau. on ajoute le sucre ou pas! C’est prêt à déguster. Rien de plus simple.

lait-amande_zero_dechet

Petit hic: Le lait ou devrais-je dire le jus d’amande n’était vraiment, mais alors vraiment pas bon. Il avait un goût de lait périmé. Je ne sais pas si c’est à cause de mes amandes ou si on est censé obtenir ce goût-là, mais je n’ai pas du tout aimé. beurk! Pourtant, la recette que j’ai suivie est celle que tout le monde suggère.

Je me suis donc forcée à le terminer en l’intégrant à une soupe et des smoothies. Le lait d’avoine de la semaine dernière était mille fois meilleur. 

 Recette purée d’amande complète

Ingrédients:

  • 300 gr d’amande et c’est tout!
  •  Attention: il faut un bon robot mixeur, avec une lame en S de préférence.  

Recette:

Qu’on soit claire, il faut s’armer de patience… beaucoup de patience. Cette recette n’est pas recommandée pour les gens-qui-n’ont-pas-le-temps

Il faut mettre les amandes au four à 160°C pendant 10 min pour les torréfier. Ensuite, il suffit de les mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse. 

Il va falloir que tu fasses des pauses régulières (toutes les 2 minutes environ) pour éviter la surchauffe de ton robot.

purée_amande_zero_dechet

Pendant tout le processus, je me suis demandée comment il était possible d’obtenir une pâte à partir d’amandes sèches, sans aucun liquide ajouté. Et bien c’est simple, les amandes libèrent de l’huile. 

Tu peux voir deux pots sur la photo, parce que dans l’un c’est de la purée d’amande complète pure. Dans l’autre, j’ai fais marcher mon imagination et surtout ma gourmandise, j’y ai ajouté du chocolat, du sucre. Je me suis dit que ça pourrait faire une sorte de pâte à tartiner, type Nutella. Autant être honnête avec toi, la recette n’est pas au point… du tout. 🙂 Par contre, la purée d’amande est au top!!

Les laits végétaux sont-ils utiles dans notre alimentation? 

Un peu de digression. 🙂

En effet, je m’interroge sur l’utilité des jus végétaux/laits végétaux. Sont-il vraiment nécéssaire à une alimentation équilibrée? Ils sont présentés comme une alternative au lait animal. Ce que je trouve étrange, puisqu’ils ne présentent pas les mêmes caractéristiques que le lait animal.

Il semblerait d’ailleurs qu’en mixant et filtrant les oléagineux on perde certaines propriétés du produit de base.

Exemple: lorsqu’on mixe les amandes avec l’eau on perd les fibres, les polyphénols et les bons acides gras. Par ailleurs, quand on fait du lait d’amande maison, il y a moins de calcium qu’un lait animal. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de laits vendus en supermarché sont enrichies en calcium. 

Même pour la cuisine le jus végétale n’apporte rien aux gâteaux, aux crêpes etc, à mon sens. L’eau tout court ferait aussi bien l’affaire, quitte à manger des amandes, des noisettes, ou que sais-je dans la journée. Ou les intégrer différemment dans la recette.

Exemple: crêpes aux amandes éfilées

Je sais bien que beaucoup de vegans ou végétariens se tournent vers ce genre d’alternative, mais je me demande pourquoi.

Je veux dire qu’avant de poser la question de son utilité, j’en buvais sans réfléchir, en pensant que ce serait une bonne alternative. C’est comme cela que les laits végétaux sont présentés, aujourd’hui: “une bonne alternative”. Mais en le fabricant moi-même dimanche, et en voyant les ingrédients, je me suis vraiment posée la question de sa légitimité dans mon alimentation. 

En un mot…

Pour conclure, je doute que j’intègre ces recettes dans mon alimentation. La purée d’amande est excellente, mais cela prend beaucoup trop de temps. J’ai l’impression d’y avoir passé 4 heures dessus. Il faut bien dire que mon mixeur n’est pas un robot top moumoute. Ceux/celles qui ont des robots dernier cri ne devraient pas avoir trop de soucis à se faire. Je préfère en acheter en magasin, comme à mon habitude. Et pour le jus d’amande, franchement, c’était tellement mauvais, que je vais me laisser du temps avant de retenter. 🙂 

6 Comments

  • Bonsoir,
    Je suis un peu surprise par les conclusions de cet article, je me permet donc un petit mot :o)
    Les amandes sont un des aliment qui contient le plus de calcium, et contrairement au produits laitiers pour la plupart des gens, ce calcium est fortement assimilable par notre organisme. Il faut 3 grammes d’amandes par jour pour avoir son “quota” de calcium végétal. Elles contiennent 250 mg de calcium pour 100 grammes d’amandes.
    Je ne comprend pas ou passeraient les fibres si elles ne sont plus dans le lait végétal, tout comme les bons acides gras ils ne se volatilisent pas si je puis dire :o)
    Ce que je trouve sympa avec les laits végétaux c’est qu’on peut faire les mêmes recettes “qu’avant” quand on utilisait les produits laitiers qui me rendent malade, ils sont bourrés de protéines ce qui n’est pas négligeable quand on est végétarien ou végétalien dans l’apport journalier :o)
    Et en plus on peut varier les gouts comme celui à l’avoine en hiver parce que c’est une céréale réchauffante, celui au riz qui est sucré pour les desserts, ou un autre plus neutre pour les recettes salées … C’est une très bonne alternative en apport nutritionnels et qui évite l’utilisation d’animaux dont le lait n’est pas adapté aux humains :o)
    Merci pour cet article et j’espère avoir pu répondre un peu aux questions en suspend :o)
    Bon week-end

  • Bonjour Nat,

    Je comprends que ma conclusion te semble un peu bizarre. Comme je l’ai écrit je m’interroge sur sa légitimité.

    Pourquoi mixer et filtrer des produits alors qu’on peut les manger dans leur forme originelle? Et de surcroît bénéficier de toutes leurs vertus. Qu’est-ce que cela apporte de plus d’un point de vu nutritionnel de mixer des amandes avec de l’eau, c’est là que se pose mon doute. Par ailleurs, si on intègre ce fameux lait à des recettes, c’est qu’il y a de forte chance qu’il soit chauffé. Or, il y a des vitamines qui résistent mal à la chaleur, comme la vitamine E.

    Je veux dire les jus végétaux sont proposés comme la meilleure solution, mais le sont-ils vraiment? voilà, je pose la question…

    Quant aux fibres, aux acides gras et polyphénol, ils sont filtrés et restent dans l’Okara.

    D’après les connaissances que j’en ai le lait d’amande n’est pas utile d’un point de vu nutritionnel. Et personnellement, je ne vois pas la différence entre de l’eau ou du jus d’amande dans mes recettes. Mais c’est très personnel, comme point de vu.
    Ps: effectivement, pour le calcium, j’ai divagué. Je crois que je ne devais pas être 100 focus à ce moment-là. 🙂

  • Ok je comprend mieux ton point de vue comme ça !
    Nous sommes d’accord pour les vitamines qui disparaissent à la cuisson :o) Je n’ai jamais pensé à faire mon cake avec de l’eau et c’est ridicule puisque je fais moitié/moitié quand je fais des crêpes ! L’Okara tu l’utilises pour des petits gâteaux je suppose, tu “récupères” donc les fibres and co :o)
    Mais ton optique c’est que ça fait beaucoup de taff pour “rien” et je penche vers ton point de vue maintenant !
    Je pense qu’ils sont présentés comme LA bonne solution car le premier souci des gens qui deviennent végétarien c’est “euh mais le lait et le calcium” ? Et ça arrange bien les industriels que ça soit un souci qui devient leur première solution !
    Tant qu’à faire autant manger les amandes telles qu’elles si on en ressent le besoin comme tu le dis, et de la confiture au petit déj :o)
    Tu tombes bien d’ailleurs avec ces questionnements car je me disais que c’était “contre-productif” pour moi de manger des amandes, parce que j’ai été “écolo” largement avant d’être VG et du coup certains aliments me posaient souci car ils viennent de loin ! Je privilégie donc les noisettes dorénavant mais M. est allergique si il y en a trop donc ça limite aussi, et c’est tellement bon les petits gâteaux aux amandes que j’ai encore du mal.
    Le temps de changer les habitudes :o)
    A bientôt

  • Coucou,

    je pense que l’utilisation des laits végétaux peut être une alternative au lait animal pour les personnes intolérantes, un peu comme les protéines animales. Toutefois, comme tu l’as souligné, les uns et les autres n’ont pas les mêmes caractéristiques.

    Etant gravement malade (plaies profondes ne cicatrisant pas) j’avais un temps été conquise par l’idée de supprimer les protéines animales de mon alimentation. Un bon nombre de personnes m’avait en effet dit que les protéines animales et végétales étaient similaires. Résultat : régression de la cicatrisation et reprise à la réintroduction des protéines animales.

    Sinon, concernant tes recettes, surtout pour le lait d’amande, avais-tu torréfié tes amandes au préalable ? La petite peau peut donner un goût de rance en effet.

    A bientôt

  • Bonjour Camille,

    Je crois que je me suis mal exprimée dans mon article. Comme je disais à Nat dans le commentaire précédent, je voulais surtout parler de l’apport nutritionnel. Puisque lorsque l’on filtre le jus on perd une bonne partie de ses bienfaits. Par ailleurs, si on le chauffe pour une recette par exemple, il y a des vitamines qui résistent mal à la chaleur. En d’autre terme, il est préférable de manger l’amande dans son état d’origine plutôt que mixée, filtrée, chauffée. Enfin, ce que je dis là est basé sur mes connaissances. C’est pour cela que je l’ai formulé sous forme de question. Pour connaître l’avis des gens qui passeraient par là. 🙂

    Alors, merci de m’avoir donner ton point de vu. 😉

    J’ai vu dans ton “à propos” qu’on t’avait diagnostiqué une maladie. J’espère qu’elle n’est pas trop pénible à vivre au quotidien. Mais si tu me dis que tu cicatrises mal c’est qu’il y a certaines activités que tu dois éviter, j’imagine. Bon tout cas j’espère que ça va. 🙂

    Non, je n’ai pas enlevé la peau, tu penses que c’est la raison du mauvais goût? Je vais tester avec des amandes émondées, du coup.

  • Coucou,

    il est vrai que la chaleur et la transformation de certains aliments n’est pas terribles pour leurs capacités nutritionnelles.

    J’ai une maladie de Verneuil et un syndrome de Gougerot (je te laisse regarder par toi même, pas envie de faire fuir tes lecteurs avec des détails… peu ragoutants). C’est très pénible, douloureux, mutilant, et il faut réellement faire le deuil de sa vie d’avant (et effectivement, des activités que tu ne peux plus faire) pour tenter d’avancer. C’est gentil de t’en inquiéter.

    Essayes en effet sans la peau, on ne sait jamais 🙂 Et tiens nous au courant surtout ^^

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *