Mes courses zéro déchet (Echec)

Faire des courses 100% zéro déchet. Voilà, un nouveau défi que j’avais hâte de relever. J’attendais simplement de finir la semaine pour en faire. C’est chose faite.

Mais, le défi n’a pas été de tout repos. Je me suis posée mille-et-une question sur des choses élémentaires comme: “Comment fait-on pour trouver du papier toilette zéro déchet?” Cette question reste encore un mystère, pour moi. Mais je continue mes recherches. J’ai trouvé des réponses çà et là, néanmoins, je n’ai pas trouvé les produits.

Je veux bien aller dans 3 ou 4 lieux différents pour faire mes courses. Mais, il ne faudrait que ça devienne une course d’orientation tous les samedis matin. Sinon, je vais devenir chèvre. 🙂 Bref, je vous dis tout ce que j’ai appris de cette expérience et mes conseils.

Le zéro déchet = zéro gaspillage

J’ai vite compris qu’une liste de course et par conséquent un menu aller être de rigueur. Pourquoi?

  1. Pour éviter le gaspillage alimentaire pendant la semaine
  2. Pour anticiper les achats en mode “zéro déchet”

On ne veut plus se retrouver avec des fruits pourris dans le frigo parce qu’on a pris trop de temps pour les manger. Ou parce qu’ils étaient bien trop mûrs à l’achat. Non, non fini!

Je ne dis pas que je le faisais régulièrement mais ça m’est arrivé. Il m’est arrivé d’entamer une boîte de concentré de tomates et de la laisser jusqu’à ce qu’elle devienne mutante parce que je l’ai zappé au fond du frigo.

Zero déchet = zéro gaspillage

 On organise ses plats de telle manière à ne plus de retrouver dans cette situation.

Je peux dire que ça fait un sacré changement dans ma vie, dans la mesure où, je suis quelqu’un qui vogue au gré du vent et qui fonctionne au feeling.

Mon menu de la semaine:

Je précise que je mange 5 fois par jours. 3 repas et 2 collations. C’est un mode d’alimentation qui me convient mieux. J’apprécie manger des petites quantités. D’ailleurs, aucune quantité n’est précisée, mais je sais exactement quelle quantité je dois prendre pour m’adapter à mon alimentation et aux recettes. 🙂 (si le menu t’inspire et que tu veux plus de précisions, je me ferais un plaisir de te les donner)

menu-semaine_zero_dechet_vegetarien

Je t’épargne la liste de course. Je crois que la description de mon menu te donne une idée assez précise de mes prévisions. (je précise, je ne fais jamais de montage Photoshop pour mes menus, celui-ci est pour le bien du blog) 🙂

Faire les courses avec un objectif zéro déchet

Pourquoi ce fut un échec?

Menu en poche je suis partie à la conquête d’un monde sans plastique, sans emballage et sans déchet. Cette conquête m’a mené droit dans le mur. Pour faire court, je n’avais pas de sac à légume avec moi. (je suis ignorante, je débute dans le zéro déchet :)). Par conséquent, la fleur au fusil, je me suis pointée avec seulement 2 cabas. C’est à ce moment-là que je me suis aperçue que le marchand pesait tous les fruits et légumes à l’aide de sacs en papier, et non dans un panier comme à l’époque.

Par ailleurs, à aucun moment, je ne me suis manifestée pour dire que je ne souhaitais pas de sac en papier. J’ai tout simplement fait comme d’habitude. Bref, j’ai brillamment raté ma première tentative de zéro déchet.

course_zero_dechet_echec
Mon retour de course

Point positif

La seule chose que j’ai pensée à prendre avant de partir c’est une boite d’œuf vide. Alléluia!! Timidement, je l’ai tendu au marchand. Il était r-a-v-i-e que je la lui donne. Le sourire jusqu’aux oreilles, il avait un air du type: “Enfin, quelqu’un qui y pense.” J’étais très agréablement surprise par sa réaction, je dois dire.

Je dois bien t’avouer que ça m’a franchement conforté dans l’idée que je pouvais amener des sacs à légumes sans que ça ne les dérange. Bien au contraire!

L’autre point positif, c’est que faute de temps, je suis allée au marché à 14h. C’était donc la fin, les marchands cherchaient à se débarrasser des produits, de ce fait les prix défiaient toutes concurrences!

Produits et équivalence en zéro déchet

Je me pose encore beaucoup de questions à ce sujet. Je ne bois plus de lait de vache. Un problème en moins. Mais il n’empêche que je continue à consommer des laitages: yaourt au lait de chèvre, de brebis, au soja. Je bois du lait d’amande, de riz, de soja etc.

course_zero_dechet_laitage
Collation yaourt soja, fruit rouge et flocon d’avoine ccomplet

Toutefois, comment faire coïncider cet objectif zéro déchet avec son budget, et son temps? Dois-je passer mes dimanches après midi à faire cuire les légumineuses, faire le fromage et le lait végétal. Ou il y a t’il des solutions qui permettraient de remplir toutes les conditions citées ci-dessus.

Je crois que le lait végétale est facile à faire comme le lait d’amande, je vais donc tester. Toutefois, pour cette semaine, j’ai acheté du lait de soja en emballage carton. Jusqu’à ce que je trouve une solution qui me convienne. Idem, pour les yaourts qui sont pires en matière de recyclage.

Bilan

Pour conclure, cette semaine est un gros fail, énorme FAIL. Comme on dit souvent, on apprend de ses erreurs. L’objectif de cette prochaine semaine sera donc de faire ou d’acheter des sacs à légumes et de tester le lait végétale. Je t’en dirais des nouvelles, très rapidement.

Rome ne s’est pas construit en un jour

11 Comments

  • Bonjour :o)
    Tu es bien dure avec toi même pour une première fois :o)
    Quitte à paraitre “vieux jeux” je me permet de te conseiller une corbeille pour aller au marché et/ou d’emmener à nouveau tes sacs papiers en attendant de te faire ou te faire faire des sacs en tissus.
    Pour le lait végétal la solution la plus simple me semble être le lait d’avoine qui est très facile à faire et l’avoine n’est pas emballée dans les briques du lait.
    Du coup tu vas apprendre à faire des petits cookies avec les flocons après usage pour le lait :o)
    Avec le lait au soja tu peux facilement faire des yaourts toi même dans une yaourtière (d’occasion bien sur) ça prend 5 minutes et tu n’as plus de pots de yaourt à recycler :o)
    Voilà voilà :o)
    Bonne continuation surtout !

    Pour le papier wc la solution la moins pire que j’ai trouvée c’est le papier écolo recyclé, il est compressé, pas blanchit avec du trichlo, et a le même emballage que le papier “normal” plastique mais dure bien pus longtemps puisque les rouleaux sont plus gros.

    • Bonjour Nat.

      Top tes conseils! Merci d’avoir pris le temps de m’en faire part. Effectivement, je vais récupérer les sacs en papiers, jusqu’à ce que je trouve une solution plus durable. J’y ai pensé après avoir écris cet article. J’ai prévu de tester le lait d’avoine sur tes conseils, ce week-end. Hâte de goûter, ça, surtout les cookies à base d’okara d’avoine. 🙂

      Et de nouveau sur tes conseils, j’ai trouvé une yaourtière vraiment pas chère sur le bon coin. J’avais déjà essayé d’en faire la semaine dernière sans yaourtière. Pas une grande réussite. 🙂 Ce devrait être plus facile avec la machine adéquate.

      Pour le papier toilette, il n’y a donc pas de meilleure solution… J’ai déjà ce type de papier toilette chez moi. Mais je pensais en trouver emballer dans autre chose que du plastique, c’est vraiment dommage.

      En tout cas, je te remercie sincèrement pour tous ces conseils.

      A bientôt, j’espère.

  • Je ne trouve pas que tes courses soient un enorme fail du tout. Tous les petits gestes comptent! Pour le lait d’amande je continue de l’acheter en magasin mais choisi un emballage completement recyclable. pas du 100% zero dechet mais pas trop mal non plus 😉

    • Hello prettylittletruth,

      Merci de t’être arrêter ici. Je dois avouer que les commentaires, notamment le tien me font prendre conscience qu’il faut avancer petit à petit. Je crois que j’ai voulu construire Rome en un jour sur ce coup-ci. 🙂 Je m’en rend compte avec le recul.

      Pour le lait végétale, je vais essayer de le faire maison mais si cette expérience n’est pas concluante. Je passerai aux bouteilles recyclables.

      Passe une bonne journée!

      A bientôt.

  • Merci pour ton retour d’expérience. Ca ne doit pas être facile de se mettre au zéro déchet, ça nécessite un minimum d’organisation (perso, je ne pourrai pas, je suis trop désordonnée). Mais c’est vrai que je laisse souvent les aliments pourrir dans le frigo et me retrouver au final à le jeter, il faudrait que je m’améliore sur ce point.
    Deltrey

    • Hey bonjour deltreylicious,

      Non, ce n’est pas facile. Je ne suis pas quelqu’un d’organisé, non plus.Dans ce sens, c’est un vrai challenge. Il faudra certainement du temps pour trouver des repères et que ça devienne naturel.

      C’est vrai que c’est vraiment dommage de laisser les aliments pourrir dans le frigo. Et, je dois dire que sur ce point c’est une vraie réussite, parce que j’ai pris exactement ce qu’il me fallait donc j’aurais zéro gaspillage en fin de semaine.

      Et puis en fin de compte, c’est moins prise de tête de savoir ce que l’on va manger à l’avance. C’est sûr il faut se plancher sur le menu pendant 20 min avant d’aller faire les courses. Mais c’est un vrai gain de temps dans la semaine. Les repas sont bien plus équilibrés.

  • C’est peut-être un fail, mais pas si énorme que tu dis. On n’est jamais irréprochable sur toute la durée, on ne le devient d’ailleurs jamais vraiment (il y a des situations compliquées à gérer où les vieilles habitudes refont parfois surface momentanément, et petit à petit on apprend à les surmonter).

    Avant d’avoir mes sacs en tissus pour les fruits et légumes, je réutilisais les mêmes sachets kraft d’une fois sur l’autre (et parfois je devais jeter ceux qui s’abîmaient)… L’important est d’avoir un objectif et de s’en rapprocher petit à petit. C’est déjà une prise de conscience géniale que tu as, au fur et à mesure tu t’équiperas, tu anticiperas et tout fonctionnera bien sans même que tu y réfléchisses, ça devient un automatisme.

    On n’a pas appris à faire du vélo directement sans les petites roues, on est même tous tombés plusieurs fois, puis on a compris pourquoi et on a avancé plus sûrement. C’est la même chose dans le zéro déchet et moi je trouve ça très courageux de partager ta première expérience, bravo à toi !

    • Bonjour Parenthèse Citron,

      Merci d’être passée par là et d’avoir laissé ce message rassurant. 🙂

      Tu as raison, ce n’est peut-être pas tant un fail que ça. J’ai effectivement réalisé avec cette expérience qu’il faut se “réeduquer”, et changer de vieilles habitudes, comme tu dis. Mes attentes n’étaient peut-être pas en adéquation avec la réalité. Je crois que je pensais la tâche plus aisée et pouvoir m’adapter rapidement. Surtout, je suis en train de réaliser tous les déchets qu’on produit au quotidien sans même s’en apercevoir, c’est incroyable! Mais, je vais sans aucun doute m’améliorer.

      J’ai fais un tour sur ton blog et j’ai trouvé un article super sympa. Que dis-je un article absolument génial pour adopter des gestes eco-friendly au quotidien. C’est une mine d’or! Je le citerai dans prochain article, si cela ne te dérange pas? 🙂 => https://goo.gl/OTh8C8

      Au plaisir de te lire sur ton blog.

      A bientôt!

  • C’est vraiment très compliqué de faire du 100% ZD ! Il faut faire les choses à son rythme. A la maison on est dans une démarche zéro déchet. Quand je fais mes courses, je prends surtout du vrac et au pire des emballages recyclables comme le verre et le carton. Ce n’est un pas un gros fail, au moins tu as essayé ! La semaine prochaine ça sera mieux, et celle d’après encore mieux et ainsi de suite 🙂

    • Oui, c’est effectivement un challenge. Comme ce midi, j’ai dû aller prendre un repas sur le pouce, je me suis retrouvée chez Monoprix, ne sachant que faire pour éviter le plastique, vu que tous les fruits bio sont en barquettes plastifiées, les snacks et repas à emporter aussi. Comme j’étais pressée et pas très inspirée j’ai fini par me nourrir de graines en vrac et d’eau pétillante en canette.

      Ça devient un peu compliqué de gérer le bio, le sain et le zéro déchet quand on est à l’extérieur et qu’on a rien prévu. Donc, je veux bien te croire quand tu dis que c’est très difficile de faire du 100% ZD.

      En tout cas merci, pour ton com’. Ton blog est une mine d’information, j’y avais fait un tour la semaine dernière en te laissant un petit message! 🙂

      • Merci beaucoup ^^ tu as bien fait de me laisser un message, c’est comme ça que je suis arrivée chez toi 🙂 en extérieur c’est souvent plus compliqué, surtout que c’est des sorties à l’improviste. Mais on va y arriver 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *